Judith GUEYFIER

J’ai toujours dessiné, depuis toute petite.

Pendant mes études dans des écoles d’arts, je commence à voyager, au Maroc, au Burkina Faso.

Après un bac arts appliqués à Brest, un BTS de Communication Visuelle à l’école Duperré à Paris, et trois années à l’École des Arts Décoratifs de Strasbourg en Illustration, je me lance dans la presse puis l’édition jeunesse en octobre 2004.

Mon univers graphique s’est développé autour des voyages, s’est nourri de littérature africaine et maghrébine. Ces expériences ont fortement marqué mon parcours dans l’édition jeunesse et dans les choix des textes que j’illustre. C’est peut-être pour cela que je peins des histoires qui regardent ailleurs, des gens qui rêvent d’ailleurs.

J’aime mêler le réel et l’imaginaire.

Le regard porté sur l’autre, la conscience du monde tel qu’il est aujourd’hui, les valeurs humaines, sont des critères importants dans mes choix de pistes de travail.

J’ai commencé par réaliser des illustrations pour le magazine Astrapi, et depuis j’ai illustré une cinquantaine d’albums chez divers éditeurs tels que Rue du Monde, Didier Jeunesse, Le Seuil, Sarbacane, Milan, L’Elan Vert, Belin, Nathan…

J’ai été invitée par l’Institut Français à Rabat, Casablanca, Marrakech et Agadir au Maroc, par l’office français du livre à New Delhi, au Brésil, pour prendre part à diverses actions tournées vers les professionnels du livre jeunesse ainsi que vers des écoliers et des étudiants.

La grande richesse de ces échanges et rencontres nourrit aussi grandement mon travail.

En novembre 2016, je fonde l’association Encrages avec des amis de divers horizons, nous nous mobilisons pour l’accueil des réfugiés, par le biais de l’écriture et de l’illustration (encrages.org).

Judith Gueyfier dessine des siestes depuis des années, depuis un voyage au Burkina Faso, où la sieste collective sur des nattes sous le grand ventilo lui a donné le goût de dessiner des gens endormis. Elle a créé des « Siestes musicales dessinée » avec William Hountondji pédagogue, musicien saxophoniste, passionné de musique improvisé. C’est avec élégance qu’il accompagne cette performance au fil du pinceau.

Illustration  du livre « La sieste », écrit par Alain Serres et publié chez Rue du monde

En savoir plus sur l’artiste : Cliquez ICI