Alice LAURET

Je suis une artiste en herbe. Je pousse dans le jardin d’une yourte qui s’appelle en scène.Je dessine dans des carnets. Je compile. Je ramasse. Les voyages de la vie. Petits rendez-vous avec la lune. Grandes amitiés. Charmant paysage. Princes ensoleillés. Je dessine pour regarder. Je dessine pour y être.  J’écris des nouvelles, j’écris des poésies, j’écris des lettres.

Au début, il n’y avait rien. Puis je me suis retournée. C’est un petit jardin de fleurs bleues maintenant. 

Je m’appelle Alice.

Mes merveilles à moi, je les garde en herbier dans des carnets. Je tire le fil rouge de mes histoires de désirs. C’est mon tout début. Au moment de l’histoire où je ne connais pas la suite. Le moment où l’on dit : « il était une fois ». Je voudrais que cette histoire me mène longtemps et loin vers la poésie. Et poser l’encre alors, à la fin.

J’aime juillet et les rendez-vous d’embarquement immédiat depuis des années. Ces rencontres me portent. Et cette année, alors que je saute le pas, que je mets mon activité d’architecte entre parenthèse pour un temps ou deux, jamais deux sans trois, cette année, alors que je me donne un temps à dessiner et à écrire, Muriel m’invite à partager mon travail dans cette maison, la Yourte, avec la famille, vous. Merci. Et au plaisir de juillet.

En savoir plus sur l’artiste : Cliquez ICI