Les invités

Des  carnettistes, photographes et écrivains  de La Réunion et de métropole seront présents sur le festival, vous pourrez les rencontrer sur leur stand et découvrir leur travail.

 

Laurence BURVENICH

Laurence Burvenich.jpg_1024

Diplômée des Beaux-Arts de Mons en Belgique, Laurence enseigne depuis plus de dix ans à l’Académie des Beaux-Arts de Namur. Elle développe dans son travail un univers pictural personnel au départ de ceux qui lui sont proches, portraits de grands formats, nus, maternités où les corps nus semblent occupés par la pensée. Ce sont des évocations sensibles et harmonieuses où les arbres sont traités en sujets, des paysages industriels, réalisés sur le motif, des paysages lointains où les rencontres humaines ne sont jamais très loin. Elle est lauréate de nombreux prix. Laurence Burvenich est en résidence intégrée à l’Ecole Supérieure d’Art de la Réunion depuis juillet 2015. Elle développe depuis son arrivée sur l’île une série de gravures à l’eau-forte, autour des coutumes réunionnaises, s’engage dans le volume en détournant et s’inspirant de fruits typiques de La Réunion, pose la couleur sur ces instants de la vie créole. http://www.laurenceburvenich.com/#!.

JENNIFER CALLE

calle

Engagée humanitaire en Inde et au Togo, travailleur social depuis 10 ans, impliquée auprès des réfugiés, et peintre depuis quelques années, elle associe son engagement humanitaire à son expression artistique pour diffuser des messages, pour défendre les droits de l’homme. Son dernier livre est un récit devoyage à Madagascar, il vous emmène à la rencontre des peuples authentiques, des femmes et des enfants, et des paysages splendides de cette grande île.

 

CAROLE CHAIX

carole-chaixCarole Chaix vit et travaille à Paris, depuis plus de 20 ans, son premier livre est sorti en 2000 aux éditions Frimousse, elle a publié une vingtaine de livres, ses images mélangent différentes techniques (dessins, collages, volumes photographiés…) et tous les supports, elle a publié des albums aux éditions Thierry Magnier, à pas de loups, Notari, Rue du monde, La Maison est en carton… invente des carnets reportages et construit des expositions qui sont des prolongements de ses livres, ses carnets…
Dans ses illustrations, elles superposent le dedans, le dehors et le quotidien et partage avec différents publics sa réalité et ce qu’il y a dans sa tête ! Elle avance en expériences multiples …fresques collectives avec le public, lectures et performances dessinées…….http://www.carolechaix.com/wp/

KLER DARDEL

IMG_4304-1Kler Dardel, aquarelliste, vit à La Réunion depuis 25 ans, où elle a découvert avec bonheur le métissage, la couleur et les contrastes. Après avoir longtemps travaillé sur l’architecture réunionnaise, elle s’intéresse plus aux

présences humaines lors de différents voyages dans l’Océan Indien, et en Inde. Elle mêle portraits et architectures et brouille les pistes entre collage et aquarelle. Elle anime des ateliers d’arts plastiques dans des écoles et travaille aussi dans le milieu carcéral et celui du handicap. http://www.lequotidien.re/actualites/plus-web/775-visite-virtuelle-de-exposition-de-kler-dardel.html?page=1

 EMDE

12248094_1522454798066772_8957009057662279623_o

Musique, dessin, c’est la rencontre des deux qui le conduit à devenir carnettiste et à arrêter son activité de bibliothécaire dans les environs de Grenoble. Depuis, de concerts en rencontres musicales, il croque ce monde qui le fait vibrer avec générosité et un émerveillement que ses yeux et son sourire rappellent dès qu’il évoque son parcours et une scène avec Manu Chao ! Tout commence par un séjour à Madrid. « Pour voir mon groupe préféré, une formation espagnole non programmée en France, j’ai acheté un billet de train et je suis parti. Pendant deux jours, j’ai dessiné la ville, mon mp3 sur les oreilles, en écoutant en boucle l’un de leurs titres. J’ai ensuite écrit les paroles de cette chanson sur les pages de mon carnet. » Le soir du concert, il découvre que sa place lui donne accès au « backstage ». Il rencontre les musiciens de Los Delinquentes. Le courant passe. Il les rejoint à Londres puis le groupe décide de se séparer. Mdé sera présent pour les balances de leur dernier concert et suivra le nouveau projet lancé par le chanteur. « C’est magique d’avoir noué une telle relation d’amitié simplement avec un crayon et du papier », s’enthousiasme-t-il encore aujourd’hui.  http://lescarnetsdemde.overblog.com

GERALDINE GABIN

géraldine

Géraldine Gabin adore les voyages, qui l’inspirent. Elle saisit avec justesse le regard des personnes qu’elle rencontre et dessine. Elle propose des ateliers dans lesquels elle met à disposition son matériel de dessin et de peinture, ses petites astuces, ainsi que les papiers et tampons ramenés de ses périples. Elle aborde de très nombreuses techniques et on peut découvrir dans son atelier ses magnifiques portraits et carnets de voyage. Le prix Célimène 2013, qui récompense chaque année une artiste, a été décerné à Géraldine Gabin pour son oeuvre intitulée Bardzour. http://farfart.blogspot.com 

THOMAS GIRAUD  

059c3c_8c39e49eca594f5797f22dc8a1346483

Arrimé à l’Ile de la Réunion depuis plus de 10 ans, il a gardé de ses origines rochelaises un regard franc et sans concession du comportement humain sur notre bien commun, l’eau, la terre, la vie. C’est le témoignage et le cri de ce photographe autodidacte pour une prise de conscience individuelle et collective à l’éco-responsabilité. Cet espoir en l’homme lui permet de capturer et convertir dans des portraits délicats, une palette d’humanité. http://www.lepoulaillerphotographisme.com/#!bio/c240r

GRIOTTE

Griotte

Griotte (de son prénom) est issue d’une famille créole Zanatany (« enfant du pays » en malgache) installée à Madagascar depuis plusieurs générations. Elle a vécu en France Métropolitaine, à La Réunion et à Madagascar. Ses travaux s’inspirent grandement de la culture malagasy, dont elle emprunte les graphismes traditionnels et dans laquelle elle puisse l’identité de ses personnages. Son travail est une démarche de réappropriation des fondements son identité. Mais également un hommage au peuple de l’Océan Indien. Son chemin d’observation et de contemplation l’amène à la rencontre de l’autre qui n’est jamais vraiment semblable mais jamais vraiment étranger. Réinstallée à La Réunion depuis 2013, elle continue d’avoir un pied Pour la fin 2016, un livre pour enfant en collaboration avec Anny Grondin et les Editions Dodovole devrait voir le jour.

MARIE-PIERRE MANECY

photo mpm en stage photoMarie-Pierre MANECY, auteure photographe débute en presse quotidienne régionale sur des appareils argentiques. Partie ensuite sur d’autres chemins professionnels, c’est en 2012 qu’elle renoue avec l’image avec un premier séjour sur les Grands Mariages aux Comores. Depuis, elle investit une photographie humaniste sur des thématiques sociales propres à l’Océan Indien, orientée autour des portraits, souvent dans un noir et blanc profond. Attirée par le recueil de la mémoire des habitants comme vecteur de la culture réunionnaise, elle sillonne l’île pour en recueillir l’essence et rendre sa compréhension de cette culture si singulière. Elle aime rentrer dans les familles pour y capturer les instants les plus authentiques. Elle a publié en 2012 deux premiers ouvrages en noir et blanc « les yeux dans les yeux » et « un bus à Tana ». En 2015 le livre « Histoires de pilons » est publié en partenariat avec les éditions Epsilon  et offre une véritable enquête écrite, visuelle et sonore sur la place qu’occupe cet objet symbolique offrant ainsi un tableau sur la société réunionnaise. http://www.mariepmanecy.fr/#Accueil.F

MONIRI M’BAE

IMGP5711Ancien membre de la revue réunionnaise Le cri du margouillat, Moniri est l’un des rares auteurs de BD originaire des Comores à être reconnu. Il a vécu son enfance à La Réunion, a fait l’école des Arts d’Angoulême après une licence d’arts plastiques à Montpellier. Membre du collectif angoumoisin Café Creed, il se consacre depuis, à des illustrations et à des pages BD dans les publications destinées à la jeunesse. « J’aime cet univers. C’est frais, avec beaucoup d’imaginaire. D’ailleurs, je ne m’étais jamais posé la question», s’étonne celui qui, à 38 ans, avoue ne pas avoir perdu ses rêves d’enfant. « Ce que j’aime, c’est dessiner ! S’il faut le faire dans l’instantané, cela me plaît aussi. J’aime les deux : La Bande-Dessinée  et le carnet. http://africacartoons.com/moniri-mbae-voyage/

 

FRÉDÉRIC MARTIN

photo portrait Martin

Illustrateur, aquarelliste, naturaliste, Frédéric Martin aime la nature sous toute ses formes, les souvenirs de voyages et les scènes de vie au quotidien. L’aquarelle et l’illustration sont devenues naturellement une passion. Il réalise des illustrations pour des livres et revues scientifiques principalement en métropole. Ses aquarelles sont comme un instant de vie, pinceau en main, il essaye de s’imprégner de ce qui l’entoure, observe pour traduire ce qu’il voit, organise sa composition, le jeu des couleurs, les lumières.

https://www.facebook.com/martinfredericillustration/

CECILE ROUMIGUIERE

CECILE ROUMIGUIERE

Après une maîtrise de lettres modernes sur « Jean Vilar et l’éclairage », elle est assistante de réalisation, puis scénariste. Née en 1961 dans l’Aveyron, elle grandit à Carcassonne. Elle vit et travaille à Paris À partir de 1990, elle écrit pour des spectacles mêlant acteurs, cascadeurs, chanteurs, musiciens, images géantes et effets pyrotechniques. Aujourd’hui, elle se consacre à l’écriture de romans et d’albums pour la jeunesse. Elle participe au collectif nouvellement créé « Plateau lecture » : Lectures dessinées, musicales, lectures liées à une exposition, sous forme de battle, de fresque… Plateau lecture offre tout un menu de lectures, des programmes que chaque auteur, chaque illustrateur, propose déjà, d’autres en préparation, d’autres encore à inventer.  http://cecileroumiguiere.com/wp/

SEBASTIEN SAILLY

Sébastien SAILLY

Sébastien Sailly est prof d’EPS à la Réunion mais aussi un grand passionné de dessin.
« J’ai commencé très tôt à me lancer dans cette discipline. J’ai toujours aimé ça. Je pouvais y passer des heures sans voir le temps défiler. Chez moi, dans le Nord de la France, c’est ce que je faisais quand la météo m’empêchait de faire du sport. Ce sont deux activités complémentaires », raconte-t-il. Il habite à la Réunion depuis 2005 et travaille actuellement sur un reportage dessiné sur la ville du Port ayant pour vocation d’être publié dans un ouvrage intitulé « Voyage à quai ». Il donne également des cours de « Carnet de voyage et ses croquis » au musée Stella Matutina à Saint-Leu.

 http://www.sebastiensailly.fr/sebsai/Accueil.html

ANNE STEINLEIN

Anne-Steinlein

Anne STEINLEIN est illustratrice. Nomade globe-croqueuse depuis toujours, elle ramène de ses nombreux voyages de passionnants récits colorés. Avec l’âme d’une glaneuse, elle retrace les instants vécus, redonne vie aux rencontres et nous fait découvrir d’autres horizons. Ses carnets sont sans frontières et se réinventent à chaque page. Immergée dans des natures souvent sauvages, Anne nous donne à voir à travers son regard profondément sensible et passionné ce monde si vaste et varié. Anne a publié de nombreux carnets de voyages. Elle a aussi participé à la série «carnets de voyages» et dernièrement «En ballade sur la frontière» diffusé sur Art. http://annesteinlein.com

FLORENCE VITRY

FLO VITRYDu plus loin qu’elle se souvienne, Florence Vitry, artiste aux multiples talent, nage dans la création. Musicienne, comédienne, couturière, autant de voies professionnelles envisagées, et c’est pourtant dans la peinture que cette poète de la vie va orienter son avenir. Elle a vécu aux 4 coins de La Réunion et se reconnaît dans l’âme créole aux multiples facettes. Quelques voyages, quelques formations, quelques Maîtres plus tard, Florence Vitry se dévoile, sa peinture est subtile, son style très métissé, empreint de douceur et de fragilité. Collage et textes sont sa marque de fabrique ! Pour elle, parfois, la photo ne suffit pas et pour partager une pensée, quelques mots sont les bienvenus.  http://collegetulear.fr/florence_vitry.php

 

Les randos-croquis des 27 et 28 juillet

Les ateliers du vendredi 29 juillet

Les ateliers du samedi 30 juillet

Les ateliers du dimanche 31 juillet

Les ateliers du lézard créatif

Réaliser le carnet sonore du festival

Les soirées du festival

Les animations au Parc du 20 décembre  : 29, 30 et 31 juillet