Les invités du 4ème festival du film militant

En raison de la crise sanitaires, nos invités de métropole ne pourront pas être présents. Un échange avec chacun d’entre-eux sera organisé en Visio-conférence après la projection de chacun de leur film.

Stéphane MERCURIO

Dans ses films documentaires, Stéphane Mercurio donne la parole aux invisibles : Les SDF avec Cherche avenir avec toit, Quand la caravane reste  raconte le quotidien d’un petit camping. À côté sur les familles des détenus en 2008 est son premier film pour le cinéma et obtient de nombreux prix. Elle poursuit son travail sur la prison avec A l’ombre de la république  et Après l’ombre. Avec Christophe Otzenberger, elle tourne Petits arrangements avec la vie. Son film  Mourir ? Plutôt crever ! portrait du dessinateur Siné sort aussi au cinéma. Au mois d’août 2016/17, elle tourne seule une balade documentaire  publiée sur facebook : Les parisiens d’août . Elle utilise souvent la photographie, travaille avec le metteur en scène de théâtre, Didier Ruiz. Son dernier film  L’un vers l’autre  documentaire bouleversant, est le fruit de cette collaboration. 

Fatima SISSANI

Née en Algérie, Fatima Sissani vit en France depuis l’âge de 6 ans. Après un DEA en droit qu’elle achève avec un mémoire sur les causes de la « guerre civile » qui sévit en Algérie dans les années 90, elle fait ses débuts à la radio. Tout d’abord sur les ondes de Radio Zinzine… puis Fréquence Paris Pluriel et France Culture. Elle y réalisera de nombreuses émissions à partir d’entretiens sur des thématiques allant de la géopolitique à des histoires de vies pour parler de la grande Histoire et toujours à contre courant de la pensée dominante. Ainsi, elle sera l’une des premières à aborder l’exil féminin dans le documentaire J’aime pourtant le pays que je quitte avec les témoignages de femmes ayant quitté seules leur pays et qui sera diffusé sur France Culture. Ses films : Les Gracieuses – 2014 – 79 mn Six jeunes femmes, proches de la trentaine. Elles sont nées dans le même immeuble de la cité des Mordacs à Champigny Sur Marne, banlieue ouest. Elles ne se sont pas quittées depuis l’enfance … La Langue de Zahra – 2011 – 93 mn. Les Kabyles existent d’abord par la parole. Chaque geste, chaque instant de leur quotidien peut donner lieu à une langue de vers, de métaphores, de proverbes…et Les Résistantes qui sera projeté au festival.

Alexandre POULTEAU

Alexandre Poulteau est né à Antananarivo en 1986, à Madagascar, d’une mère malgache et d’un père français. Il a passé son enfance entre l’île rouge et la Réunion. Après avoir étudié le cinéma et l’anthropologie à Montpellier, il intègre le Master Documentaire de Création à Angoulême. Il y réalise en 2010 son premier documentaire, C’était une Île. En 2012, il co-fonde « Fil Rouge », un collectif de réalisateurs et de réalisatrices indépendants, à Toulouse, qui soutient des documentaires de création engagés et avec une approche optimiste. En 2014, il démarre la réalisation de Zanaka Tany , sur la mobilisation de communautés villageoises à Madagascar, qui sera diffusé au format 52 minutes sur Mayotte Première en 2017. Une version long métrage de 86 minutes voit le jour en 2018.

Vincent LABBÉ

Vincent Labbé, Ingénieur de formation est arrivé à La Réunion en septembre 2018, il a découvert une île où il fait bon vivre, un cadre et une qualité de vie exceptionnels. Il a discuté avec de nombreux acteurs Réunionnais qui s’engagent pour bâtir un monde et une île plus responsable. Il s’est dit qu’il fallait impérativement préserver ce trésor. Alors l’idée a germé dans son esprit : « un ami avait fait un superbe film sur les initiatives éco-responsables à Tahiti, en arrivant à La Réunion, ça a fait tilt » raconte le réalisateur de L’éveil péï.

PLUS DE RESERVATION POSSIBLE – TOUT EST COMPLET

Programme du Vendredi 20 novembre : cliquez- ici

Programme du Samedi 21 novembre : cliquez-ici

Programme du Dimanche 22 novembre : cliquez-ici

Ils organisent le 4ème festival du film militant : cliquez-ici