ECRITURE ET THÉÂTRE

De la Scène à la Page, de la Page à la Scène

Yourtes en scène accueille « Le Comptoir des écritures » initié par Nathalie Déchelette qui propose pour l’année
2 formats, 2 publics, 2 temps

1 – L’atelier d’écriture mensuel en Famille
Cet atelier d’exploration de l’écriture en famille est conçu comme un laboratoire artistique fondé sur une pratique et un partage commun. Le but est simple : écrire, jouer de soi, écrire, « se mettre nu pour réfléchir ». Ce rendez-vous mensuel s’inscrit dans une démarche de redécouverte pour mieux dire à l’autre l’inconnu qu’on porte en soi. Nous aborderons donc l’écriture sous un angle inhabituel en nous appuyant sur deux supports concrets – le corps et la scène – autrement dit le théâtre, l’autofiction et les conventions d’écriture. Les outils pour écrire sont nombreux mais comme nous fait souligner Michel Azama, « C’est la manière de s’en servir qui est important ».
Notre défi :
« L’écriture c’est l’inconnu, écrire c’est tenter de savoir ce qu’on écrirait si on écrivait – on ne le sait qu’après – avant, c’est la question la plus dangereuse que l’on puisse se poser mais c’est la plus courante. » Marguerite Duras.
Attention ! Ce chantier d’écriture en famille ne sera qu’une continuité de ce que vous aurez produit entre deux rencontres.

Conditions :
Un samedi par mois de 10h30 à 16h30, avec ou sans enfants, à partir de 10 ans. Amener un repas partage, participation libre en conscience (voir explication).

Les dates : 28/09 -19/10 – 16/11 – 7/12 – 29/2 – 28/3  – 25/4 – 17/05 – 20/06

L’atelier jeunesse « Ce qui se cache derrière nos petites têtes » inspiré du livre de Jo Witek, « Y’a pas de Héros dans ma famille« . Cet atelier s’adresse aux enfants, à partir de 7 ans jusqu’à 9 ans, tous les mercredis de 10 h à 12 h. Participation consciente.
Notre défi :
Conjuguer l’écriture et le théâtre dans un même espace. Se rassembler et accepter que dans l’autre, il y a une partie de moi qui s’ignore. Début des ateliers : Mercredi 11 septembre 2019

Nathalie Déchelette écrivain-public auteur conseil Professeure de théâtre

Je pratique et transmets le théâtre depuis presque 30 ans. Je garde pourtant le sentiment de ne rien savoir, d’être juste au service d’une génération en transition. Ainsi, je développe divers outils, des savoir-faire, des dispositifs scéniques et pédagogiques que j’expérimente à chacune de mes missions en tant qu’enseignante de théâtre ou auteure conseil. Quel que soit le public, les projets artistiques, la finalité de l’évènementiel et/ou les raisons d’être des structures culturelles de la Réunion, je reste reliée au monde dans lequel je vis, je questionne, je cherche ; les pratiques amateurs sont les meilleurs endroits pour se poser et avancer dans ce grand chantier qu’est notre existence.
La famille, sujet commun entre les deux parcours artistiques proposés vient me rappeler qu’elle est le terreau sur lequel j’ensemence chaque année ; j’y découvre sans cesse des trésors à mesure que j’avance dans l’âge, et c’est grâce à l’écriture et au plateau de scène, que je m’émerveille de ma récolte. Ainsi, j’ai hâte de partager et de festoyer avec vous cette question qui reste une manière pour moi de conjuguer vie et théâtre.

La participation consciente

La participation consciente est issue de notre recherche dans le domaine de nouvelles formes d’économies. Elle est la valorisation en euro de la prestation/intervention vécue. Elle vient d’une réflexion et des expériences faites sur notre rapport à l’argent. Elle est le système économique que nous souhaitons développer et sur lequel nous parions. • Pour quoi ? La participation consciente change la règle établie. Elle propose et ouvre donc une voie de questionnements dans notre rapport à l’argent et notre façon d’échanger nos richesses. Cette forme de rémunération ou de paiement nécessite de la conscience autant pour être proposée que pratiquée. Elle offre potentiellement un chemin de transformation individuelle et collective. • Elle reconnaît la richesse de :– l’animation,– l’ensemble des coûts liés à l’organisation, – et de façon plus générale, l’ensemble du travail réalisé par l’intervenant afin que l’événement puisse exister et atteindre le niveau de qualité professionnelle qu’il propose. • Comment cela fonctionne-t-il ? Les 3 règles– C’est la somme en euro que vous donnez en conscience pour ce que vous avez vécu et en fonction du soutien que vous souhaitez apporter au Comptoir des Ecritures pour son développement. Elle est obligatoire, mais aucun prix ne sera exigé ou proposé.
La remise se fait à la fin de l’expérience de façon non-anonyme sans justification du don réalisé.
– Elle fait toujours l’objet d’un temps de partage et d’explication en début d’expérience.

Information au 0693 41 62 13